Ghlaunder

De Wiki Pathfinder Lacrypte
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ghlaunder (GLON-der) est le demi-dieu des parasites et de l'infection. On ne sait pas grand-chose de son origine mais il est possible qu’il soit le rejeton corrompu d’une divinité maléfique ou d’une entité qui a germée sur le cadavre d'un dieu. On dit que sa forme naturelle est celle d’un immense moustique doté d’une dizaine d’ailes, de trompes et de vers parasites préhensiles qui lui servent de membres. Il est associé aux striges, aux moustiques géants, aux traqueurs sans visage (voir page 88), aux créatures fongiques et aux vampires. Son symbole sacré est un moustique gorgé de sang.

La doctrine de base de Ghlaunder affirme que les parasites et l’infection sont nécessaires, sinon, les faibles et les vieux envahiraient le monde. Les fidèles de Ghlaunder vivent en général dans des communautés recluses et voyagent en secret, cachant leur foi de peur qu’on les évite ou qu’on les attaque. Ils ne se font connaître que dans les zones ravagées par la maladie où ils prêchent te salut : selon eux, il suffit de vouer une adoration éternelle à leur dieu buveur de sang pour être libéré de l’affliction. Ils se servent de sorts comme guérison des maladies uniquement sur les membres de leur foi et convainquent nombre de malades en phase terminale de se convertir. Ce culte s’oppose fortement à Desna qui pourchasse activement ses fidèles. Peu de religions se considèrent comme les alliées de Ghlaunder bien que les fidèles de Rovagug considèrent qu’il est un des rejetons de la Bête Hirsute.

Alignement : CM. Domaines : Air, Chaos, Destruction, Faune, Mal. Les prêtres et les druides de Ghlaunder peuvent se servir de sorts destinés aux animaux (comme métamorphose animale, détection de la faune ou de la flore et invisibilité pour les animaux) pour affecter la vermine au lieu des animaux. Cela dit, les immunités naturelles de la vermine peuvent rendre certains de ces sorts inutiles.[1]

Références

  1. L’Éveil des Seigneurs des Runes #2