Katapesh

De Wiki La Crypte Oubliée - Pathfinder
Aller à : navigation, rechercher
Katapesh
Katapesh
Nation
Titre
Pays: {{{land}}}
Alignement Neutral
Capitale Katapesh
Dirigeant The Pactmasters of Katapesh
Gouvernement Anarchic plutocracy
natives Katapeshi
adjective Katapeshi
Languages Common, Kelish, Osiriani, Vudrani, Tien
religions Abadar, Irori, Nethys, Sarenrae
regionmap
Katapesh
source


{s:Nation|Katapesh|%2fPCUP%2fNation-PNG%2fKatapesh.png|le Bazar du Bizarre|N|Ploutocratie anarchique dirigée par une guilde marchande anonyme et inhumaine|les Maîtres du Pacte du Katapesh|Katapesh (212 300)|Okéno (13 700), Solku (4 900)|Les Mines de Zolurket|Essentiellement humains, mais toutes les races sont représentées dans les villes.|kéléshite, osirionais, commun, tien, vudrani|Abadar, Sarenrae, Néthys, Irori} Le Katapesh peut paraître hostile, brutal, malhonnête, opportuniste, pieux et parfois magnifique aux yeux de l'étranger, mais il ne sera jamais monotone. Ses ruines, ses marchés, ses habitants et ses champs de pesh seront autant de trésors à découvrir et à conserver en mémoire.[1]

Géographie du Katapesh

Pays situé sur la côte est du Garund, entre l'Osirion et le Nex, le Katapesh tire son nom de sa capitale, Katapesh. Celle-ci et quelques autres lieux mis à part, le pays est un immense désert prolongeant au sud de celui de l'Osirion.

Le pays est bordé au nord par les Pics d'Airain, petite chaîne de montagnes qui sépare le pays de l'Osirion, et à l'ouest par la fin de la Barrière, vaste massif montagneux qui traverse tout le nord du Garund. Au sud, la rivière Katapesh, affluent du fleuve Ustradi, sert de frontière avec le Nex.

Si le climat général du Katapesh est relativement chaud et sec, le sud du territoire connaît néanmoins quelques rares précipitations en raison des vents dominants venant de l'Océan Obari. Cette différence a permis la présence de savanes herbeuses dans le sud du pays, rendant possible une activité agraire et des plantations naturelles. On notera aussi qu'il existe deux périodes dans l'année où les vents tournent et amènent de violents orages depuis le centre du Garund. Ces pluies diluviennes viennent alors remplir les lacs asséchés du désert et forment des oasis qui ne durent que quelques mois.

Parmi la flore endémique du pays, le pesh est sans doute la plus connue des plantes. C'est un petit cactus bulbeux à épines dont le lait fermenté est réputé pour ses vertus euphorisantes et apaisantes. Mais attention, si la consommation de ce produit est autorisée à l'intérieur des frontières du Katapesh, les autres nations de Golarion le considèrent comme une drogue et sa consommation y est interdite.

Histoire du Katapesh

Suite à l'interdiction de la religion de Sarenrae en Osirion, ses adeptes s'enfuirent et s'établirent un peu plus au sud dans le désert, dans un lieu qu'ils appelèrent Bastion de Sarenrae. Une partie des fervents quittèrent la petite communauté et poussèrent leur recherche d'un havre de paix un peu plus à l'ouest. Ils s'établirent au milieu d'une vallée où trônait un Sphinx et nommèrent ce lieu la Ville d'Or.

Durant plusieurs siècles, la ville, dénommée alors Etoile des Sables, se développa malgré les nombreux pillages et mises à sac. Cette situation dura jusqu'en 2589 ou une tempête de sable détruisit pratiquement toute vie dans la vallée et ensevelit la ville. Les survivants s'enfuirent, abandonnant leur ville et leurs biens derrière eux.

Un siècle plus tard, alors que plus aucune forme de vie n'y habitait, une femme appelée Nimhar prit le contrôle des ruines et commença à les restaurer. Tant et si bien que des gens revinrent s'y installer. La nouvelle cité reprit son développement discrètement jusqu'à ce que vers 3250, un alchimiste appelé Atopu découvrit les propriétés narcotiques d'un petit cactus qu'il nomma pesh. Cette découverte attira de nombreux criminels et marchands. L'un d'entre eux, Oeil-de-Jade, renversa Nimhar et prit le pouvoir. Il renomma la ville Katapesh, nom qu'elle a conservé jusqu'à présent.

Quelques années plus tard, en 3256, des raids gnolls firent tomber le Bastion de Sarenrae et la plupart de ses habitants furent vendus comme esclave à la ville de Katapesh. Se sentant abandonnés par leur déesse, les survivants du bastion renommèrent leur cite Solku. Encore quelques années plus tard, des esclavagistes venus d'Okéno essayèrent d'envahir à nouveau Solku, mais cette fois ci, ses défenseurs repoussèrent les envahisseurs.

En 3725, les Maîtres du Pacte prirent possession de la ville de Katapesh et commencèrent la construction du nouveau palais et de murailles.

Près de 500 ans plus tard, les Paladins de Sarenrae retournèrent à Solku et y établirent une garnison pour combattre les esclavagistes de la région.

Enfin, vers 4700, les Paladins d'Iomédae vinrent prêter main forte aux habitants de Solku contre un raid gnoll. Si la ville fut sauvée, tous les paladins périrent.[1]

Les Maîtres du Pacte

Les Maîtres du Pacte sont une organisation commerciale qui dirige de façon autoritaire le pays. Ils sont à l'origine du développement de la ville de Kapatesh et l'extension de leur influence sur le territoire a unifié le pays.

D'origine inconnue et inhumaine, ils ont développé leur commerce sur tout Golarion, important et exportant des biens jusqu'au Tian Xia.[1]

Sites remarquables

Mis à part les ruines des monastères et autres anciens lieux de peuplement disséminés en plein désert, il y a peu de sites remarquables dignes d'intérêt au Katapesh. Le plus connu est certainement le site des Mines de Zolurket.

Autrefois appelées Tar Urkatha, les mines de Zolurket, mot kéléshite signifiant "Mort Noire", sont d'anciennes mines de platine exploitées par des nains mais aujourd'hui fermées. La raison officielle de leur abandon est le tarissement des veines de platine, mais il en existe une autre, plus officieuse, qui fait courir le bruit que des morts-vivants hanteraient ces lieux et que les mines furent abandonnées avant la disparition des minéraux. [1]

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 http://www.pathfinder-fr.org